Acceuil
logo bastille Agenda
Inscrivez-vous à la newsletter de la bastille
 
 
 
Du 1er février au 29 avril 2018
Exposition

Au Musée des Troupes de montagne - Fort de la Bastille
Exposition « Valeurs, au service de la France ».

Le musée des Troupes de montagne propose une exposition consacrée aux Valeurs qui unissent les hommes et les femmes qui servent la France par le métier des armes. L’exposition intitulée ; « Valeurs, au service de la France », a été conçue en partenariat avec cinq autres musées militaires dont celui de l’Artillerie à Draguignan.
Elle vous emporte dans le quotidien des militaires. Un voyage à cœur ouvert ! A travers huit ensembles thématiques, la visite de cette exposition emmène le public, des plus jeunes aux plus expérimentés, à la découverte du ciment qui lie ceux qui nous défendent.

Du mardi au dimanche de 11 h à 18 h.
Entrée au Musée + exposition : Plein tarif : 3 € - Tarif réduit : 1,5 € Gratuité pour les scolaires, les moins de 18 ans, les PMR.
Tél. : 04 76 00 92 25 - Musée des Troupes de Montagnes.

 
     
Du 10 février au 23 février 2018
Exposition
Exposition « BASTILLE – J.O. 1968 – Panorama Olympique ».
Salle Lesdiguières – Fort de la Bastille

Il y a cinquante ans l’agglomération grenobloise et cinq stations de l’Isère accueillaient les Xème Jeux Olympiques d’hiver. Outre l’élan économique et la formidable notoriété apportés à la région, les réalisations de l’époque marquent encore fortement le panorama urbain de notre agglomération.
En 2008, à l’occasion du 40ème anniversaire des JO de Grenoble, la Régie du téléphérique et le COLJOG avaient réalisé ensemble une exposition d’envergure intitulée : « BASTILLE – J.O. 1968 – Panorama Olympique ».
Plus de 65 000 personnes l’ont visitée, suite à ce succès et afin de commémorer les 50 ans des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, une partie de cette exposition sera présentée dans la salle Lesdiguières du Fort de la Bastille.

Tous les jours de 11h à 18h. Accès libre.
Tél. : 04 76 44 33 65

 

Astuce !
Continuez votre immersion dans les Jeux d’hiver en visitant l’exposition « Grenoble 1968 » présentée au Musée dauphinois situé en contrebas du Fort.
www.musee-dauphinois.fr

 
     
Du 25 février au 15 avril 2018
Exposition
Au Centre d'art bastille
Maxime Bondu
Soleil vert, lune bleue, pluie rouge

Pour sa nouvelle exposition 2018, le Centre d’art bastille accueille l’artiste français Maxime Bondu, dont la pratique s’axe autour de l’interprétation des données. Maxime Bondu questionne l’idée de cosmos et de futur via un ensemble d’œuvres récentes et une nouvelle sculpture produite pour le Cab à cette occasion. A ce projet, Maxime Bondu a convié quatre artistes. Le technologiste Julien Griffit, le sculpteur Blaise Parmentier, l’écrivain Théo Robine-Langlois et le groupe P.A.L qui livreront un live performance le soir du vernissage.

Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 17h.
Tél. : 04 76 54 40 67
Plus d'informations

 
     
1976 – 2016 : Les 40 ans des Bulles et du Téléphérique de Grenoble - seconde génération 1976 – 2016 : Les 40 ans des Bulles et du Téléphérique de Grenoble - seconde génération
À travers cette exposition, la Régie du Téléphérique de Grenoble retrace les grandes lignes de cette belle histoire.
Depuis l’inauguration mémorable de la remontée mécanique en 1976 jusqu’aux récents travaux impliquant le changement complet du système automatisé, une attention particulière a été portée sur les équipes techniques de la Régie du Téléphérique qui assurent quotidiennement le bon fonctionnement, l’entretien et la sécurité de l’installation et des voyageurs.

Le 18 septembre 1976, le téléphérique de Grenoble seconde génération est inauguré.
40 ans plus tard, le Téléphérique de Grenoble évolue toujours dans le ciel Grenoblois. Les célèbres « Bulles », devenues le symbole incontestable de la ville, ont pris une place d’honneur dans l’inconscient populaire.
Depuis cette date, près de 9 150 000 voyageurs ont été transportés et malgré les années, l’émerveillement des touristes et visiteurs reste toujours intact.

Un nouveau téléphérique pour Grenoble
La première génération du téléphérique grenoblois voit le jour en 1934.

Après les J.O. de 1968, Grenoble cultive son mythe, mélange d’innovation et de technologies, la ville se veut la vitrine de la France. Le téléphérique grenoblois des années 30 contraste alors singulièrement avec l’urbanisme des années 70. Il a vieilli et doit être rénové à l’image de son écrin, une ville « de béton, de métal et de verre ».
Le niveau des entreprises grenobloises atteint des sommets en matière de conception et de réalisation de remontées mécaniques. Le nouveau téléphérique sera “made in Grenoble”, l’ingénieur et géniteur des “bulles”, Denis Creissels, a une réputation internationale et des références prestigieuses. Il est l’acteur principal de la renaissance du téléphérique. L’entreprise Pomagalski est associée à cette réussite, cette société iséroise est alors redynamisée par Gaston Cathiard.

 
     
     
Téléphérique Grenoble-Bastille - Quai Stéphane Jay - 38000 Grenoble - Tél 04 76 44 33 65 - Email
© bastille-grenoble.com 2014 - Tous droits réservés - Mentions légales - Mise à jour janvier 2018.